Quel est le temps optimal de repos entre les séries ?

Le temps de repos entre les séries

Gardez à l’esprit que l’objectif universel de tous les plans de repas et programmes d’entraînement SWC est de : maintenir la masse musculaire, développer la masse musculaire maigre, ou perdre de la graisse corporelle. S’entraîner avec un ou tous ces objectifs en tête, mais pas en même temps, peut être classé sous le terme d’entraînement “hypertrophie”. Le temps de repos idéal entre les séries lorsque l’hypertrophie musculaire est visée est compris entre 60 et 120 secondes.

Lorsque l’on cherche à construire/maintenir une masse musculaire maigre, les principaux systèmes énergétiques en jeu sont le système ATP-PC et le système glycolytique. Sans trop s’éloigner du sujet, le système ATP-PC est constitué d’adénosine triphosphate (ATP) et de phosphocréatine (PC). Ce système énergétique fournit une énergie immédiate. Et en supposant qu’il soit complètement approvisionné, il fournira de l’énergie pour un exercice d’intensité maximale de courte durée pendant 10 à 15 secondes avant de se fatiguer. D’autre part, le système glycolytique consiste à décomposer le glycogène stocké et à le convertir en glucose. Le glucose est ensuite décomposé par une série d’enzymes. En gros, cela signifie que vous utilisez les glucides que vous mangez comme carburant. Le système glycolytique produit beaucoup d’énergie, mais pas autant que le système ATP-PC. Cependant, il dispose de réserves de carburant plus importantes et ne brûle pas tout son carburant aussi rapidement que le système ATP-PC.

Quel est le lien avec le temps de repos ? Eh bien, parce que votre système glycolytique est venu à la fête, votre corps n’a pas besoin de se reposer aussi longtemps que si vous vous entraîniez en force. Et comme l’objectif universel de tous les programmes d’entraînement SWC est l’hypertrophie musculaire, vous voudrez profiter de ces courtes périodes de repos (60-120 secondes) pour vous assurer que vous êtes dans un état optimal pour construire du muscle. Mais comment cela garantit-il que vous développerez plus de muscles ? L’un des facteurs clés de la croissance musculaire est la quantité d’hormones anabolisantes que votre corps produit après l’entraînement aux poids. Les courtes périodes de repos de 60 à 120 secondes entraînent une plus grande libération de ces hormones que les périodes de repos plus longues.

Les courtes périodes de repos ont également d’autres effets bénéfiques sur la construction musculaire, comme l’augmentation de la production de lactate et du flux sanguin vers les muscles ciblés. Donc, en termes simples, une meilleure “pompe”. Il a été démontré que l’augmentation du flux sanguin vers les muscles aide les protéines à arriver plus rapidement.

En résumé, reposez-vous entre 60 et 120 secondes pour obtenir les meilleurs résultats possibles lorsque vous suivez votre programme d’entraînement personnalisé SWC.

En lire plus

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.